Alain-Gérard Slama: « que nos amis anglo-saxons soient sincèrement remerciés de leurs bonnes paroles »

Dans sa chronique paru dans le Figaro Magazine du 4 novembre, Alain-Gérard Slama ironise sur French Vertigo:

« Au témoignage des correspondants de presse anglo-saxon qui nous sont, a priori, les plus favorables, comme Ted Stanger et Peter Gumbel, la France est un pays à consoler. On l’invite à reprendre confiance en lui-même, non pour redevenir une voix capable de se faire entendre, mais pour assumer la seule vocation qu’on veuille bien lui reconnaître, qui est d’être un pays heureux… »

Merci Alain-Gérard, mais ce n’est pas du tout comme je vois la vrai vocation de la France, qui pleure trop souvent de se voir si belle dans le miroir…

Lire sa chronique ici 

 

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.